Envolée printanière

Le Chœur du Cégep de Lévis-Lauzon vous convie à son concert du printemps

Sous la direction de Carole Legaré, accompagnée d’un petit orchestre dirigé par Anna Spirina et composé des artistes suivants : Grégoire Painchaud au violon,  Guy Bergeron à la guitare, Ian Simpson à la contrebasse et Pierre Ross aux percussions, ce concert, intitulé Envolées printanières, ne pourra que transporter la joie, l’énergie, un heureux appel d’air. Vous aimerez notre choix.

Les 60 choristes interpréteront des airs issus de films et de comédies musicales. Ainsi vous entrerez dans les univers de Starmania, La mélodie du bonheur, Le Docteur Jivago, Un homme et son péché. Dalida et Les Beatles vous rappelleront votre jeunesse alors que vous demeurerez incrédules devant certains airs  habillés de fantaisie comme  la Pavane de Fauré et le Canon de Mozart. Par contre, nous avons gardé intacts certains classiques que nous aimons particulièrement comme le Cantique de Jean Racine de G. Fauré.

Le concert aura lieu le 11 mai, à 20 h, à l’auditorium du Cégep du Cégep de Lévis-Lauzon, 205, route Mgr Bourget, Lévis.

L’admission générale est de 20 $ et de 10 $ pour les étudiants. Gratuit pour les moins de 12 ans.

BILLETTERIE : POINTS DE VENTE
Auprès des choristes du Choeur
Anglicane : 418 838.6000
À la porte le soir du concert à compter de 19 h

Informations et réservations :
Hélène Bernier : 418 476.3015
Courriel: LeChoeur@clevislauzon.qc.ca


Un camp musical avant notre Envolée printanière

CAMP MUSICAL SAINT-ALEXANDRE DE KAMOURASKA.  Ce camp a été enivrant pour la cuvée  2018.  L e Choeur du Cégep de Lévis Lauzon n`est pas responsable des vers d`oreilles suite aux prestations magistrales.

Par contre l`organisation des comités n`est pas exempt de plein de reconnaissances de notre part.  Toutes ces bulles effervescentes de mes collègues-choristes contrôlées à merveille par Carole, Anna et nos chefs de pupitre, font que la signature du Chœur sera encore honorée cette année.

Le niveau vibratoire vocal sera garanti, car ce camp a stimulé des neurones qui n`osaient pas aller à des niveaux aussi angéliques.

Merci aux collègues travaillants, respectueux et ambitieux pour partager la beauté de la culture musicale  et la dimension sensorielle qui nous font voyager dans l`intemporel .
Fiers d’être des vôtres.
Guy Catellier,  choriste

Quand la nuit se pose (canon)

Chanter, c’est la santé !

Une invitation vous est lancée! Les mercredis de janvier à 19 h au local B-125 du Cégep de Lévis-Lauzon. Venez découvrir les bienfaits du chant…nul besoin de savoir lire la musique…l’ambiance est des plus conviviales, sous la direction musicale d’une cheffe de chœur enthousiaste et inspirante, madame Carole Legaré avec la complicité de notre pianiste passionnée Anna Spirina. Nous recrutons pour la préparation de notre concert annuel du printemps. Notre répertoire varié nous anime. Pour faciliter l’intégration, le groupe est divisé en quatre voix et chaque choriste se voit remettre un CD de pratique. Assistez à notre pratique, sans obligation de votre part, cela vous convaincra!

Au plaisir de vous y rencontrer…

Date limite de recrutement : mercredi le 24 janvier 2018.
Informations : Hélène Bernier : 418 476-3015
courriel: Lechoeur@clevislauzon.qc.ca

 

Le Chœur du Cégep de Lévis Lauzon célébrait « Noël le cœur plein de chansons »!

Le Choeur du Cégep

Par: Jocelyn et Lise Gagné, Médias des 2Rives

Dimanche dernier, le 3 décembre, à l’Eglise Notre-Dame-de-la-Victoire de Lévis Le Chœur du Cégep de Lévis Lauzon célébrait « Noël le cœur plein de chansons » avec plus de 500 personnes qui d’année en année reviennent pour se remplir le cœur de l’esprit de Noël qui se dégage toujours de leur spectacle annuel . Sous la direction musicale et artistique de Carole Légaré, avec la pianiste Anna Spirina, Annie Dumont violoniste, François Guilbault contrebassiste , Élise Guay aux instruments à vent et ayant comme invitée spéciale, Audrey Larose Zicat, soprano à la voix angélique.

Audrey Larose Zitcat - Soprano

On tombe en plein dans la joie du temps des fêtes avec une pièce joyeuse et rythmée « Casatschok » puis ils enchaînent avec les « Petits Santons » qui nous viennent de Provence où il y a encore des santonniers comme nous le mentionne Carole Légaré qui nous offre des bribes d’informations sur les pièces pour que l’on en saisisse le sens ou pour nous amuser simplement, ce qui ajoute à la présentation.

Pendant que nos souvenirs d’enfants refont surface, le chœur nous offre de manière touchante « Les enfants oubliés » et « Trois anges sont venus ce soir » et malgré le temps gris on sent que Noël se répand dans l’Église Notre-Dame qui sert d’écrin à ces voix harmonieuses qui nous offrent six pièces en première partie. Puis c’est Audrey Larose Zitcat, soprano et lévisienne de grand talent, qui vient nous charmer et même bouleverser dans « Romance de Nadir » un extrait des Pêcheurs de perles puis « Concerto pour une voix » totalement phénoménal qui prend toute une puissance vocale pour chanter cela en mi-programme.

Lorsque le concert reprend on la surprise d’entendre une musette (petite cornemuse française) avec « Dans la nuit le chœur des anges » entre autres. Quelques pièces du chœur puis les chanteurs sont rejoints par Audrey et on a droit à « Hymne à la nuit », « Maria Mater Gratie » (prière de Guidi) . On demeure sous le charme de ces belles harmonies et accords musicaux qui accentuent les chants. Lors de la « Chanson joyeuse de Noël », Carole Légaré joint sa voix avec Audrey puis le chœur pour se gâter et pour nous porter à penser au mystère de la naissance de Jésus c’est « I wonder as i wander » .

En dernière partie on a l’impression de se retrouver à la messe de minuit traditionnelle avec « Ça bergers, assemblons-nous », « Il est né le divin enfant » et l’impressionnant « Minuit Chrétiens » qui nous réchauffent le cœur nous ramenant à nos traditions d’enfants guidés par le maître chant dans la nuit de Noël. Étant déjà très émotifs par cette portion, on a droit à un autre moment totalement magique, à en avoir les larmes aux yeux avec en rappel « Oh ,mio! Babbino, Caro » qui vous berce l’âme et vous enrobe de merveilleux…on ne pouvait demander mieux après plus de 2h30 de spectacle complètement fabuleux.


Comment mettre des mots sur la beauté, la grandeur, l’harmonie de nos voix hier dans ce concert.

La chance que nous avions de vivre ce concert que tant de personnes auraient aimé vivre de l’intérieur.

Le bonheur d’entendre Audrey et les musiciens, la pureté de la musique qu’ils nous ont offert.

Et l’élégance, le raffinement de Carole, son regard plein d’amour sur nous. C’est un privilège de réaliser un concert sous sa direction et dans une si belle église.

Merci pour toutes vos participations essentielles, à toutes les étapes de préparation et réalisation du concert.

J’ai le coeur bien rempli.

À mercredi,

Hélène